Il reste aux misérables hommes de lettres, il leur reste d’espérer que le mal qu’ils auront fait leu Mauriac François

Il reste aux misérables hommes de lettres, il leur reste d’espérer que le mal qu’ils auront fait leur sera pardonné en faveur du bien qu’ils auront fait aussi, le plus souvent à leur insu.
Dieu et Mammon (1929)
Citations de François Mauriac
François Mauriac

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.