Fortifiez-vous à la pensée que j’ai l’ambition de vous déplaire et laissez-moi l’espérance d’y parve Bloy Léon

Ajouter un commentaire

Fortifiez-vous à la pensée que j’ai l’ambition de vous déplaire et laissez-moi l’espérance d’y parvenir.
Le mendiant ingrat (1892-1895)
Citations de Léon Bloy
Léon Bloy

Laisser une réponse