Et puis j’appartiens à une génération où on ne laissait pas parler les enfants, sauf en certaines oc Modiano Patrick

Et puis j’appartiens à une génération où on ne laissait pas parler les enfants, sauf en certaines occasions assez rares et s’ils en demandaient la permission. Mais on ne les écoutait pas et bien souvent on leur coupait la parole. Voilà ce qui explique la difficulté d’élocution de certains d’entre nous, tantôt hésitante, tantôt trop rapide, comme s’ils craignaient à chaque instant d’être interrompus.
Discours de réception du prix Nobel de littérature, 7 décembre 2014
Citations de Patrick Modiano
Patrick Modiano

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.