C’est sans doute la vocation du romancier, devant cette grande page blanche de l’oubli, de faire res Modiano Patrick

Ajouter un commentaire

C’ est sans doute la vocation du romancier, devant cette grande page blanche de l’ oubli, de faire ressurgir quelques mots à moitié effacés, comme ces icebergs perdus qui dérivent à la surface de l’ océan.
Discours de réception du prix Nobel de littérature, 7 décembre 2014
Citations de Patrick Modiano
Patrick Modiano

Laisser une réponse