Elle s’était durcie à son tour tant l’amour se nourrit du sentiment de l’autre. Sans entraînement le Grangé Jean-Christophe

Elle s’était durcie à son tour tant l’amour se nourrit du sentiment de l’autre. Sans entraînement le coeur se dessèche. On perd toute faculté à partager. On finit par se protéger en se refermant sur ce qu’on a de plus triste : sa solitude.
Kaïken (2012)
Citations de Jean-Christophe Grangé
Jean-Christophe Grangé

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.