Depuis son veuvage, personne n’avait soupçonné les rendez-vous dangereux donnés à Kostis pendant les Yourcenar Marguerite

Ajouter un commentaire

Depuis son veuvage, personne n’avait soupçonné les rendez-vous dangereux donnés à Kostis pendant les nuits sans lune, de sorte qu’au plat de sa joie avait manqué le piment d’un spectateur.
Nouvelles orientales (1938)
Citations de Marguerite Yourcenar
Marguerite Yourcenar

Laisser une réponse