Dans la terre du désespoir poussent de mauvaises fleurs. Oksanen Sofi

1 Commentaire

Dans la terre du désespoir poussent de mauvaises fleurs.
Purge (2008)
Citations de Sofi Oksanen
Sofi Oksanen

Une réponse à “Dans la terre du désespoir poussent de mauvaises fleurs. Oksanen Sofi”

  1. dicocitations

    Il fallait retrouver la respiration même de la Terre par Marcel Brion, extrait de "la Ville de sable"

    Hésitant sur cette frontière indécise de la veille et du sommeil, je ne pouvais encore opter pour le rêve ou la pleine conscience… Je me laissais guider par cette main inconnue qui serrait mon bras et m'attirait, guide bienveillant dans les détours du labyrinthe… Il fallait retrouver la respiration même de la Terre, connaître le secret du grand serpent qui soulève les vagues de la mer en déroulant ses anneaux, nager avec le vent, se reposer sur les nuages, se balancer à la manière des arbres. S'oublier soi-même et faire appel à toutes les puissances mystérieuses qui habitent entre le monde souterrain des métaux et le plan des étoiles. Consentir à n'être plus individu ni volonté, flotter vers les cimes des peupliers, tomber avec les cascades, glisser le long des canaux de la sève dans le tronc d'un jeune arbre, bondir hors du ciel comme une étoile filante. Se tenir nu, sur le rivage de la nuit, à la pointe d'un promontoire qui surplombe l'éternité ou le néant. Attendre, humble et vigilant, la montée des bras qui sortiront des ténèbres pour m'étreindre.

    Répondre

Laisser une réponse