Coluche était double, totalement schizophrène, bipolaire. « Je cohabite avec une charogne », disait Bénichou Pierre

Coluche était double, totalement schizophrène, bipolaire. « Je cohabite avec une charogne », disait, je crois, sainte Thérèse d’Avila. Coluche cohabitait avec une charogne. Il était le beauf, ce n’était pas un sale con, mais un beauf – à l’époque on disait « poujadiste » –, et aussi un libertaire. Un révolutionnaire. Vulgaire et tendre, autoritaire et généreux.
Interview Revue des Deux Mondes, aout 2019
Citations de Pierre Bénichou
Pierre Bénichou