Chaque être ne comprend vraiment en autrui que les sentiments qu’il est capable lui même de fournir. Gide André

Chaque être ne comprend vraiment en autrui que les sentiments qu’il est capable lui même de fournir.
Le Journal des Faux-Monnayeurs (1926)
Citations de André Gide
André Gide

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.