À chaque livre, nous découvrons avec horreur un homme imprimé à mort par les imprimeurs, édité à mor Bernhard Thomas

À chaque livre, nous découvrons avec horreur un homme imprimé à mort par les imprimeurs, édité à mort par les éditeurs, lu à mort par les lecteurs.
Perturbation (1967)
Citations de Thomas Bernhard
Thomas Bernhard

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.