Ce qui fait la passion du jeu plus forte que toutes les autres, c’est que, ne pouvant jamais être as Dumas père Alexandre

Ajouter un commentaire

Ce qui fait la passion du jeu plus forte que toutes les autres, c’ est que, ne pouvant jamais être assouvie, elle ne peut jamais être lassée. C’ est une maîtresse qui se promet toujours et qui ne se donne jamais. Elle tue, mais elle ne fatigue pas.
La Femme au collier de velours (1850)
Citations de Alexandre Dumas père
Alexandre Dumas père

Laisser une réponse