Ce qu’il était, c’était – comment dire? – possessif. Il n’y a pas d’autre mot. Ce qu’il avait, c’éta Duhamel Georges

Ce qu’il était, c’était – comment dire? – possessif. Il n’y a pas d’autre mot. Ce qu’il avait, c’était l’instinct – oh! très fort – de la propriété, de la chose personnelle.
Chronique des Pasquier (1933-1945)
Citations de Georges Duhamel
Georges Duhamel

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.