Ce monde ne remue tant, comme un ver coupé, que parce qu’il a perdu la tête. Il cherche ses aristocr Camus Albert

Ajouter un commentaire

Ce monde ne remue tant, comme un ver coupé, que parce qu’ il a perdu la tête. Il cherche ses aristocrates.
Carnets III, mars 1951 – décembre 1959 (1989)
Citations de Albert Camus
Albert Camus

Laisser une réponse