Car le mot, qu’on le sache, est un être vivant. La main du songeur vibre et tremble en l’écrivant. Hugo Victor

Car le mot, qu’on le sache, est un être vivant. La main du songeur vibre et tremble en l’écrivant.
Les Contemplations (1856)
Citations de Victor Hugo
Victor Hugo

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.