C’est ma mère, ce n’était plus la femme que j’avais toujours connue au-dessus de ma vie, et pourtant Ernaux Annie

Ajouter un commentaire

C’est ma mère, ce n’était plus la femme que j’avais toujours connue au-dessus de ma vie, et pourtant, sous sa figure inhumaine, par sa voix, ses gestes, son rire, c’était ma mère, plus que jamais.
« Je ne suis pas sortie de ma nuit » (1997)
Citations de Annie Ernaux
Annie Ernaux

Laisser une réponse