C’est à la faveur du cafard que nous nous souvenons de nos goujateries lointaines que nous avions re Cioran Emil Michel

C’est à la faveur du cafard que nous nous souvenons de nos goujateries lointaines que nous avions reléguées au plus lointain, au plus bas de notre mémoire. Le cafard est l’archéologie de nos hontes.
Cahiers, 1957-1972 (1997)
Citations de Emil Cioran
Emil Cioran

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.