C’est drôle de voir comment Paula se casse sans cesse la gueule. C’est drôle pour ceux qui tiennent Jelinek Elfriede

C’est drôle de voir comment Paula se casse sans cesse la gueule. C’est drôle pour ceux qui tiennent debout de voir comment Paula, selon les lois de la pesanteur et de l’amour, se casse sans cesse la gueule.
Les Amantes (1975)
Citations de Elfriede Jelinek
Elfriede Jelinek

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.