Au commencement il n’y avait rien. Et ce rien n’était ni vide ni vague : il n’appelait rien d’autre Nothomb Amélie

Au commencement il n’y avait rien. Et ce rien n’était ni vide ni vague : il n’appelait rien d’autre que lui même. Et Dieu vit que cela était bon. Pour rien au monde il n’eût créé quoi que ce fût. Le rien faisait mieux que lui convenir : il le comblait.
Métaphysique des tubes (2000)
Citations de Amélie Nothomb
Amélie Nothomb

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.