A quarante ans on consent à l’annihilation d’une part de soi-même. Le ciel fasse au moins que tout c Camus Albert

Ajouter un commentaire

A quarante ans on consent à l’ annihilation d’ une part de soi-même. Le ciel fasse au moins que tout cet amour inemployé vienne redresser et faire resplendir une oeuvre dont je n’ ai plus la force en ce moment.
Carnets III, mars 1951 – décembre 1959 (1989)
Citations de Albert Camus
Albert Camus

Laisser une réponse