Une faute, qui se paie par une souffrance, pèse moins à la conscience délicate que celle qui paraît Amiel Henri Frédéric

Ajouter un commentaire

Une faute, qui se paie par une souffrance, pèse moins à la conscience délicate que celle qui paraît impunie; comme la clémence touche souvent plus profondément le coupable que le châtiment.
Grains de mil (1854)
Citations de Henri Frédéric Amiel
Henri Frédéric Amiel

Laisser une réponse