Tu ne posséderas jamais rien en propre, Benjamin Malaussène, même pas tes colères. Pennac Daniel

Tu ne posséderas jamais rien en propre, Benjamin Malaussène, même pas tes colères.
Au bonheur des ogres (1985)
Citations de Daniel Pennac
Daniel Pennac

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.