Si vous ne voulez pas qu’un homme se rende malheureux avec la politique, n’allez pas lui casser la t Bradbury Ray

Si vous ne voulez pas qu’un homme se rende malheureux avec la politique, n’allez pas lui casser la tête en lui proposant deux points de vue sur une question ; proposez-lui-en un seul. Mieux encore, ne lui en proposez aucun. Qu’il oublie jusqu’à l’existence de la guerre.
Fahrenheit 451 (1955)
Citations de Ray Bradbury
Ray Bradbury

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.