Si le vin disparaissait de la production humaine, je crois qu’il se ferait dans la santé et dans l’i Baudelaire Charles

Si le vin disparaissait de la production humaine, je crois qu’il se ferait dans la santé et dans l’intelligence de planète un vide, une absence encore plus affreuse que tous les excès dont on le rend coupable.
Les Paradis artificiels (1860), Du vin et du hachisch
Citations de Charles Baudelaire
Charles Baudelaire