Si l’on est circonspect, c’est-à-dire si l’on est comme le marbre, froid et inhumainement prudent, a Dostoïevski Fiodor Mikhaïlovitch

Ajouter un commentaire

Si l’ on est circonspect, c’ est-à-dire si l’ on est comme le marbre, froid et inhumainement prudent, alors on peut sûrement, sans le moindre doute, gagner tout ce qu’ on veut.
Correspondance, à Anna Gregorievna, 18 mai 1867
Citations de Fiodor Mikhaïlovitch Dostoïevski
Fiodor Mikhaïlovitch Dostoïevski

Laisser une réponse