Quand deux coeurs en s’aimant ont doucement vieilli – Oh! quel bonheur profond, intime, recueilli Hugo Victor

Ajouter un commentaire

Quand deux coeurs en s’ aimant ont doucement vieilli
Oh! quel bonheur profond, intime, recueilli!
Toute la lyre (1888)
Citations de Victor Hugo
Victor Hugo

Laisser une réponse