Pour peindre l’amour, il en faudrait décrire tout le mystérieux, les fureurs étranges, et cette auré Toulet Paul-Jean

Pour peindre l’amour, il en faudrait décrire tout le mystérieux, les fureurs étranges, et cette auréole d’oubli dont il enchante l’âme; tel un tilleul qui répandant son ombre et son parfum enivre ceux qu’il fait dormir.
Monsieur du Paur, homme public (1898)
Citations de Paul-Jean Toulet
Paul-Jean Toulet

One Response

  1. dicocitations décembre 21, 2010

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.