Parfois, elle en avait conclu que ses rêves étaient si grands, si démesurés, qu’ils n’entraient même Vigan Delphine de

Ajouter un commentaire

Parfois, elle en avait conclu que ses rêves étaient si grands, si démesurés, qu’ils n’entraient même pas dans sa propre tête.
Rien ne s’oppose à la nuit (2011)
Citations de Delphine de Vigan
Delphine de Vigan

Laisser une réponse