Par malheur, trop peu d’intervalle entre le temps où l’on est trop jeune et celui où l’on est trop v Montesquieu Charles de Secondat, baron de

Par malheur, trop peu d’intervalle entre le temps où l’on est trop jeune et celui où l’on est trop vieux.
Discours, Lettres, Voyage à Paphos (1879)
Citations de Charles de Secondat, baron de Montesquieu
Charles de Secondat, baron de Montesquieu

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.