Nul besoin de s’appeler Bouddha, ni d’avoir tenu la posture du cobra tous les mardis soir, pour pren Jollien Alexandre

Nul besoin de s’appeler Bouddha, ni d’avoir tenu la posture du cobra tous les mardis soir, pour prendre conscience que rien n’est sûr, sinon la mort.
Le Métier d’homme (2002)
Citations de Alexandre Jollien
Alexandre Jollien