Ne nous pressons pas. Voyez le printemps ; s’il se dépêche, il est flambé, c’est-à-dire gelé. L’excè Hugo Victor

Ne nous pressons pas. Voyez le printemps ; s’il se dépêche, il est flambé, c’est-à-dire gelé. L’excès de zèle perd les pêchers et les abricotiers. L’excès de zèle tue la grâce et la joie des bons dîners.
Les Misérables (1862), Première partie, III, 7, Sagesse de Tholomyès
Citations de Victor Hugo
Victor Hugo