Ne me poussez pas à quelque fâcheuse extrémité par vos extravagances, et réfléchissez à ce que vous Musset Alfred de

Ne me poussez pas à quelque fâcheuse extrémité par vos extravagances, et réfléchissez à ce que vous faites.
Les Caprices de Marianne (1833)
Citations de Alfred de Musset
Alfred de Musset

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.