N’oubliez pas que la pudeur sert de bouclier contre les regards impurs. Et quand l’impur n’est plus, Gibran Khalil

Ajouter un commentaire

N’ oubliez pas que la pudeur sert de bouclier contre les regards impurs. Et quand l’ impur n’ est plus, que devient la pudeur sinon une souillure de l’ esprit ?
Le Prophète (1923)
Citations de Khalil Gibran
Khalil Gibran

Laisser une réponse