Mon rêve était de vieillir avec mes livres parmi mes roses. Lire, jusqu’à ce que mes yeux n’en puiss Faulkner William

Mon rêve était de vieillir avec mes livres parmi mes roses. Lire, jusqu’à ce que mes yeux n’en puissent plus, et ensuite m’asseoir au soleil. Maintenant, bien sûr, avec mon fils à la maison, c’est un projet à mettre de côté.
Monnaie de singe (1926)
Citations de William Faulkner
William Faulkner

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.