Mon âme romanesque devenait moite et frissonnante à l’idée que je puisse être mêlé à quelque avanie Nabokov Vladimir

Mon âme romanesque devenait moite et frissonnante à l’idée que je puisse être mêlé à quelque avanie scandaleuse.
Lolita (1955)
Citations de Vladimir Nabokov
Vladimir Nabokov

One Response

  1. dicocitations mars 21, 2011

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.