Malheur à celui qui pleure, car il a déjà l’habitude misérable des pleurs. Borges Jorge Luis

Malheur à celui qui pleure, car il a déjà l’habitude misérable des pleurs.
Fragments d’un évangile apocryphe, Éloge de l’ombre (1969)
Citations de Jorge Luis Borges
Jorge Luis Borges

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.