Lorsque nous défendons un point de vue, nous nous défendons d’abord nous-même. Nous sommes les merce Picard Georges

Lorsque nous défendons un point de vue, nous nous défendons d’abord nous-même. Nous sommes les mercenaires de nos préjugés. Au nom de quelle raison supérieure pourrait-on nous convaincre d’abdiquer notre propre identité ? Changer d’avis sur une question importante n’est envisageable que si la différence entre les deux points de vue s’inscrit elle-même dans l’angle plus ou moins fermé de notre moi, ce territoire tellement surdéterminé que l’on peut se demander si c’est bien nous qui pensons ce que nous pensons, et si ce que nous appelons notre liberté n’est pas simplement le moyen de fournir un peu de jeu aux mécanismes serrés de notre esclavage.
Petit traité à l’usage de ceux qui veulent toujours avoir raison (1999)
Citations de Georges Picard
Georges Picard

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.