Lorsque les poètes lyriques parviennent à la postérité, ils ont perdu leur gros bagage en route. Ils Ackermann Louise

Lorsque les poètes lyriques parviennent à la postérité, ils ont perdu leur gros bagage en route. Ils arrivent équipés à la légère, quelques pièces en main. Cette même postérité, dont la mémoire est surchargée d’ailleurs, ne retient d’eux que les choses courtes, mais achevées et surtout senties.
Pensées d’une solitaire (1903)
Citations de Louise Ackermann
Louise Ackermann

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.