Lorsqu’on a aimé une femme de tous ses yeux, de tous ses matins, de toutes les forêts, champs, sourc Gary Roman Kacew, dit Romain

Ajouter un commentaire

Lorsqu’ on a aimé une femme de tous ses yeux, de tous ses matins, de toutes les forêts, champs, sources et oiseaux, on sait qu’ on ne l’ a pas encore aimée assez et que le monde n’ est qu’ un commencement de tout ce qui vous reste à faire.
Clair de femme (1977)
Citations de Roman Kacew, dit Romain Gary
Roman Kacew, dit Romain Gary

Laisser une réponse