Les voyages n’enrichissent plus que l’industrie du tourisme. Guilleaumes Bernard Willems-Diriken, dit Romain

1 Commentaire

Les voyages n’ enrichissent plus que l’ industrie du tourisme.
Le Bûcher des Illusions, Impertinences (2004)
Citations de Bernard Willems-Diriken, dit Romain Guilleaumes
Bernard Willems-Diriken, dit Romain Guilleaumes

Une réponse à “Les voyages n’enrichissent plus que l’industrie du tourisme. Guilleaumes Bernard Willems-Diriken, dit Romain”

  1. dicocitations

    Les livres l'invitaient au voyage, les voyages à la lecture. Selon le bouquiniste du quai Conti, on devrait lire Kafka avant que de séjourner à Prague, Joyce à Dublin. Pour le rêveur d'Afrique, d'Asie, les passeurs étaient Leiris, Michaux, la collection « Terre humaine », Levi-Strauss. « Je hais les voyages et les explorateurs », l'incipit de Tristes Tropiques, avait de quoi dérouter. Quelquefois, un doute l'effleurait. Et si la littérature suffisait ?

    L'Atlantique Sud, Jérôme Tonnerre

    Répondre

Laisser une réponse