Les étés d’autrefois brûlent dans les bouteilles d’Yquem et les couchants des années rougissent le G Mauriac François

Les étés d’autrefois brûlent dans les bouteilles d’Yquem et les couchants des années rougissent le Gruaud-Larose.
Citations de François Mauriac
François Mauriac

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.