Les petites privations s’endurent sans peine, quand le coeur est mieux traité que le corps. Rousseau Jean-Jacques

Les petites privations s’endurent sans peine, quand le coeur est mieux traité que le corps.
Les Rêveries du promeneur solitaire (1776-1778, édition posthume 1782)
Citations de Jean-Jacques Rousseau
Jean-Jacques Rousseau

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.