Les peines vraies sont en apparence tranquilles dans le lit profond qu’elles se sont fait, où elles Balzac Honoré de

Ajouter un commentaire

Les peines vraies sont en apparence tranquilles dans le lit profond qu’ elles se sont fait, où elles semblent dormir, mais où elles continuent à corroder l’ âme, comme cet épouvantable acide qui perce le cristal.
La Comédie humaine (1842-1852)
Citations de Honoré de Balzac
Honoré de Balzac

Laisser une réponse