Les jeunes gens amoureux sont comme les affamés ; les préparatifs du cuisinier ne les rassasient pas Balzac Honoré de

Ajouter un commentaire

Les jeunes gens amoureux sont comme les affamés ; les préparatifs du cuisinier ne les rassasient pas : ils pensent trop au dénoûment pour comprendre les moyens.
La Comédie humaine (1842-1852)
Citations de Honoré de Balzac
Honoré de Balzac

Laisser une réponse