Les fétiches hollandais qui m’ont converti me disent tous les dimanches que nous sommes tous enfants Voltaire François Marie Arouet, dit

Les fétiches hollandais qui m’ont converti me disent tous les dimanches que nous sommes tous enfants d’Adam, blancs et noirs. Je ne suis pas généalogiste ; mais si ces prêcheurs disent vrai, nous sommes tous cousins issus de germains.
Candide, ou l’Optimisme (1759), XIX
Citations de Voltaire
Voltaire

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.