Quand nous travaillons aux sucreries, et que la meule nous attrape le doigt, on nous coupe la main; Voltaire François Marie Arouet, dit

Ajouter un commentaire

Quand nous travaillons aux sucreries, et que la meule nous attrape le doigt, on nous coupe la main; quand nous voulons nous enfuir, on nous coupe la jambe: je me suis trouvé dans les deux cas. C’ est à ce prix que vous mangez du sucre en Europe.
Candide, ou l’Optimisme (1759), XIX
Citations de François Marie Arouet, dit Voltaire
François Marie Arouet, dit Voltaire

Laisser une réponse