Les bonheurs futurs, comme les rivages des tropiques, projettent sur l’immensité qui les précède leu Flaubert Gustave

Ajouter un commentaire

Les bonheurs futurs, comme les rivages des tropiques, projettent sur l’ immensité qui les précède leurs mollesses natales, une brise parfumée, et l’ on s’ assoupit dans cet environnement, sans même s’ inquiéter de l’ horizon que l’ on n’ aperçoit pas.
Madame Bovary (1857)
Citations de Gustave Flaubert
Gustave Flaubert

Laisser une réponse