Le sentiment du temps qui passe est-il inversement proportionnel au temps qui nous reste ? Le temps Schlink Bernhard

Le sentiment du temps qui passe est-il inversement proportionnel au temps qui nous reste ? Le temps s’écoule-t-il plus vite lorsqu’on vieillit parce que le temps qui reste à vivre se réduit, de même que les vacances passent plus vite quand elles tirent à leur fin ? Ou bien cela tient-il aux buts qu’on poursuit ? Est-ce que le temps nous dure lorsqu’on est jeune, parce qu’on attend impatiemment le succès, la considération, la richesse, et file-t-il plus tard à toute allure parce qu’il n’y a plus rien à attendre ? Ou bien les journées passent-elles plus vite parce qu’on en connaît par coeur le déroulement, de la même façon qu’un trajet paraît d’autant plus court qu’on l’emprunte souvent ?
Amours en fuite (2001)
Citations de Bernhard Schlink
Bernhard Schlink

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.