Le sentiment d’attente ne s’ajuste qu’au seul printemps. Avant lui, après lui nous escomptons la moi Colette Sidonie Gabrielle

Ajouter un commentaire

Le sentiment d’ attente ne s’ ajuste qu’ au seul printemps. Avant lui, après lui nous escomptons la moisson, nous supputons la vendange, nous espérons le dégel. On n’ attend pas l’ été, il s’ impose ; on redoute l’ hiver.
L’Etoile Vesper (1946)
Citations de Sidonie Gabrielle Colette
Sidonie Gabrielle Colette

Laisser une réponse