Le plus affreux chez les hommes qui meurent de faim, c’est leur comportement. Il ressemble tout à fa Chalamov Varlam

Le plus affreux chez les hommes qui meurent de faim, c’est leur comportement. Il ressemble tout à fait à celui des hommes sains, et, en même temps, c’est une semi-folie.
Récits de la Kolyma (1978)
Citations de Varlam Chalamov
Varlam Chalamov

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.