Le pèlerin n’habite pas les paysages, il les traverse, et à moins qu’ils ne soient insistants sur de Saint-André Alix de

Le pèlerin n’habite pas les paysages, il les traverse, et à moins qu’ils ne soient insistants sur des dizaines de kilomètres, comme les plateaux de Castille, il n’a pas le temps de s’en imprégner.
En avant, route ! (2010)
Citations de Alix de Saint-André
Alix de Saint-André